Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WebSport

WebSport

L'actualité sportive en continu

Gasquet file en quarts

Richard Gasquet a terrassé Kei Nishikori cette après midi, à Roland Garros (6/4 6/2 4/6 6/2). Il maintient donc les dernières chances Françaises dans ce tournoi. Mardi prochain, il croisera le fer avec Andy Murray pour une place en demies finales.

Face à un adversaire qui l’avait battu lors de leurs deux dernières confrontations, à Madrid et à Rome, l’affaire s’annonçait périlleuse. Et ce facteur n’était pas le seul à faire pencher la tendance vers Kei Nishikori avant le début du match... Depuis le début de sa carrière, Richard Gasquet n’était jamais parvenu à rallier les quarts de finales à Roland Garros. D’ailleurs, atteindre ce stade lors d’un tournoi majeur, quel que soit l’endroit, était devenu quelque chose presque impossible pour le numéro 2 français. En effet, Richard n’a joué que quatre quarts de finales, pour 20 huitièmes disputés ! Un chiffre qui renforçait le statut de favori de Nishikori, auteur d’une saison de terre battue très convaincante. Pour faire simple, le contexte était plus que défavorable au Français qui allait devoir signer une performance de très bonne facture pour espérer faire mentir les pronostics. Et s’offrir un premier quart de finale en terre Parisienne. Et le début du match est allé dans la lignée de ce que l’on pensait. Percutant et conquérant, le Japonais prenait rapidement l’avantage pour mener 4/2 après vingt minutes de jeu. Seulement voila. La pluie a fait son apparition et a permit au dernier rescapé tricolore dans ce tournoi de se remettre en question... Après une interruption d’une heure environ, Gasquet refoulait la terre battue du court central avec un tout autre état d’esprit. A l’aide de nombreuses frappes bombées, le Biterrois parvenait à faire reculer le numéro 6 mondial pour le sortir de sa zone de confort. Ensuite, Richard a fait parler le talent et la lucidité pour bousculer le quart de finaliste sortant, bien moins prolifique que lors du début du match. Résultat ? le Français remportait la première manche 6/4 avant d’infliger au Nippon un cinglant 6/2 qui témoignait de la sérénité du natif de Béziers. Tout comme son ratio coup gagnants/fautes directes à ce moment là (21/6)...

Et malgré la perte du troisème acte après avoir pourtant eu des opportunités de prendre le large, Gasquet repartait au combat. Dès l’entame de ce set, le Français s’emparait du service de Nishikori qui commençait à être émoussé physiquement. Son marathon remporté face à Fernando Verdasco à l’occasion du troisième tour n’y était certainement pas pour rien... Et cela faisait les affaires du tricolore qui prenait un avantage décisif en breakant à nouveau pour mener 4/1. La messe était dite... Après un ultime revers long de ligne, Richard pouvait laisser éclater sa joie en s’écroulant sur la terre battue. Une terre bénite à en croire les performances du Biterrois depuis le début de la quinzaine. Mardi prochain, il affrontera Andy Murray, tombeur de John Isner un peu plus tôt dans l’après midi. Face à l’Ecossais, Richard devra afficher la même détermination que face à Nishikori si il veut faire tomber une barrière de plus. Cette année, tout semble être permis...

Gasquet file en quarts

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article