Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WebSport

WebSport

L'actualité sportive en continu

Le taureau est de retour !

Rafael Nadal a dominé Gael Monfils en finale du Masters 1000 de Monte Carlo cette après midi, 7/5 5/7 6/0. Il empoche son neuvième titre en Principauté. C'est le 28ème Masters 1000 de sa carrière.

Après une demi finale très décevante hier entre Gael Monfils et Jo Wilfried Tsonga hier, les supporters Monégasques ont certainement pris plus de plaisir lors de la finale. Au terme d'un match d'anthologie, Rafael Nadal est venu à bout du 16ème joueur mondial. Le Majorquin aura eu besoin de 2 h 45 pour faire exploser un Français bien courageux. Rafa remporte donc son 9ème titre ici et règne à nouveau sur le Rocher...

Entre deux spécialistes de la terre battue, le spectacle ne pouvait être que beau. Et les deux protagonistes n'ont pas perdu de temps pour rentrer dans le match. Dès l'entame de cette finale, les deux joueurs ont disputé d'intenses rallies de fond de court. Très agressif, Nadal fut le premier à prendre l'ascendant en prenant le service adverse dès le quatrième jeu. Mais Gael recollait immédiatement, bien aidé par les nombreuses fautes du Majorquin. Il faut dire que lors de ce premier acte, le Guadeloupéen a passé beaucoup de temps à courir au score... Mais il résistait en renvoyant les attaques de l'Espagnol qui dictait le jeu plus que son adversaire. Et la passivité du Français, qui s'offrait tout de même quelques coups d'éclats, allait être sanctionné. Emoussé physiquement, Monfils finissait par craquer en commettant une double faute. Ce qui offrait le gain de la première manche à Rafa, 7/5.

A l'entame du deuxième set, on aurait pas donné cher de la peau du Français. Mais abandonner ne fait pas parti de son langage... Face à un Nadal déterminé, Gael repartait au combat. Et cette fois ci, c'est le numéro 16 mondial qui allait mener la danse. Plus opportuniste que lors du premier set, Monfils n'hésitait pas à prendre sa chance dès que l'occasion se présentait. Une audace qui se devait d'être récompensé. Alors que le rythme de la rencontre ne baissait pas, Rafa commençait à son tour à montrer des signes de fatigue. Mais les deux joueurs combattaient avec vaillance malgré leurs difficultés à conserver leur engagement. Et après avoir servi pour rester dans le match à 5/4 en sa défaveur, la Monf' alignait trois jeux de suite pour mettre fin à une manche très décousue. Et ainsi, prolonger un combat qui restera gravé dans les annales du tournoi...

Mais le dernier acte allait être de courte durée. Après deux sets d'une énorme intensité, la condition physique du Français était bien entamée. Gael se mit alors à accumuler les fautes directes face à un Rafa qui faisait le break d'entrée. Par la suite, il n'y eut plus vraiment de match... Survolté, Nadal en fonçait le clou et prenait le large. Au bout de 2 h 45 d'une bataille homérique, Rafa s'écroulait sur la terre battue du court central.

Nadal s'impose donc une neuvième fois en terre Monégasque et porte son nombre de Masters 1000 gagné à 28. Il égale donc la performance de Novak Djokovic. Monfils, quant à lui, peut être fier de sa semaine durant laquelle il n'avait pas perdu la moindre manche avant la finale. Et pendant plus de deux heures, il a mené la vie dur à l'Espagnol.C'est officiel, le taureau est de retour...

Le taureau est de retour !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article