Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
WebSport

WebSport

L'actualité sportive en continu

Nadal, les prémices d'un retour

Rafael Nadal est sur la bonne voie
Rafael Nadal est sur la bonne voie

Samedi soir, Rafael Nadal s’est incliné face à Novak Djokovic (7/6 6/2), en demies finales du Masters 1000 d’Indian Wells. Mais les nombreux duels qu’à remporter le Majorquin durant cette semaine Californienne pourraient lui redonner confiance.

Au moment de prendre l’avion pour se rendre en Floride, Rafael Nadal est certainement conscient qu’il vient de franchir un cap… Depuis la dernière édition de Wimbledon (défaite au premier tour face à Dustin Brown), l’Espagnol peinait à être lui-même. L’intensité de son coup droit avait disparu, tout comme son immense capacité à se déplacer si facilement sur le court. Si ces deux paramètres avaient déserté son jeu, le mental était également aux abonnés absents.L’Espagnol se montrait imprécis dans les moments clés et semblait parfois impuissant sur le court.

Pour faire simple, Rafa n’était plus Rafa… Et ses adversaires le savaient. Au moment de s’apprêter à défier le Majorquin, quelle que soit la surface, ils n’ignoraient pas le fait qu’il pouvait frapper un grand coup. Car en face, il ne s’agissait plus de l’homme qui avait terrorisé les courts pendant dix ans pour remporter neuf fois Roland Garros, un record gravé à jamais dans l’histoire du tennis… Mais depuis un an, le taureau s’est fait envahir par un vilain démon, capable de réduire la carrière d’un joueur en miette : le doute.

Mais, dans le désert Californien, une partie de la magie du Majorquin est réapparue. Plus percutant, Rafa est parvenu à se frayer un chemin jusqu’en demi-finales. Un parcours semé d’embuches… Pour obtenir une place dans le dernier carré, l’Espagnol a du s’employer et ses efforts ont été récompensés. Il battait d’abord le Luxembourgeois Gilles Muller lors d’un match à rebondissements. Puis il venait à bout de son ami et compatriote Fernando Verdasco au terme d’un tie-break de tous les dangers, disputé après un premier set rondement mené, 6/0 7/6. Cela lui permettait de remettre les pendules à l’heure après sa défaite face au même joueur au premier tour de l’Open d’Australie.

En huitième de finales, il affrontait l’étoile montante du tennis mondial, le jeune Alexander Zverev. Un match qui avait des allures de passage de témoin, vu la forme du jeune Allemand qui enchainait les belles performances. Mais Nadal fit appel à son immense mental pour montrer qu’il ne comptait pas abandonner sa légende de sitôt. Il sauvait une balle de match pour finalement vaincre le vaillant espoir au bout d’un combat acharné. Un match qui allait lui permettre de monter en puissance par la suite… En quarts de finale, Rafa disputait son match le plus abouti de la semaine face à Kei Nishikori. Grâce à un coup droit retrouvé et une incroyable volonté qui a fait sa gloire par le passé, il décrochait une victoire nette et sans bavure face à une valeur sûre du circuit. Un succès qui le propulsait en demi-finale, face au patron du tennis mondial : Novak Djokovic.

Au moment d’entrer sur le court, le Majorquin avait certainement en tête la gifle que lui avait infligé le Serbe à Doha, lors de la première échéance de la saison. Et il fit trembler le numéro un mondial. L’Espagnol se procurait même une balle de premier set, à 5/4 en sa faveur. Mais il céda lors du jeu décisif, avant de craquer dans le deuxième acte. Malgré la défaite, Rafa pouvait pleinement se satisfaire de son match, comme de sa semaine, car rares sont les joueurs qui parviennent à rivaliser avec le Serbe. Actuellement, le faire tomber est quasiment chose impossible…

Cette défaite devrait donc encourager Rafa à se battre pour revenir au plus haut niveau. Il peut donc quitter la Californie sereinement et aborder la suite de la saison de la meilleure des façons. Car cette semaine, il a remporté des matchs qu’il aurait certainement perdu il y a quelques mois. Ces quelques jours pourrait lui permettre de lancer définitivement sa saison, très décevante avant ce tournoi. Et pourtant… A la sortie du court, Nadal semblait abattu. Il avait certainement oublié d’où il venait…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article